fbpx

Caribeart

Webmagazine about Caribbean Arts. Don’t miss out our news : Sign up

ADVERTISE           CALL FOR SUBMISSION           DONATE ♥︎ 

Dominique

Serie: Le surréalisme morbide à travers les illustrations de Hete Kioyto

Hete Kioyto est un artiste de la Dominique qui explore des sujets morbides à travers une palette de couleurs vives et éclatantes. La pratique de Kioyto est guidée par l’imagination, la réflexion et l’exploration des thèmes de la mort, de la décomposition gore et des paysages et êtres d’un autre monde. Les thèmes de Kioyto sont spirituels et font souvent référence aux “créatures” qui sommeillent en nous et qu’il peut être inconfortable de confronter ou de côtoyer, mais que nous devons trouver le moyen de comprendre. Caribeart a le plaisir de vous présenter cette série éblouissante de l’artiste.

Je me débats souvent avec cette réalité dans laquelle j’ai été placé, mon imagination étant une prison d’interactions infinies qui ne seront peut-être jamais.

“Mon fardeau, ma croissance… L’inspiration vient de bien des façons. Récemment, une de mes amies a subi une opération pour enlever une petite excroissance dans son sein. En racontant son expérience chirurgicale, j’ai eu l’impression qu’elle avait retiré une créature qui vivait depuis je ne sais combien de temps à l’intérieur d’elle et cette pensée a vraiment fait travailler mon imagination.

J’ai l’impression que nous avons tous une sorte de créature qui grandit en nous, qu’elle soit émotionnelle, spirituelle ou même physique, et qu’au lieu de la faire enlever, nous faisons exactement le contraire et l’embrassons, trouvant même des moyens créatifs de justifier pourquoi nous en avons besoin.

Voici donc ma créature, un autoportrait en quelque sorte, je ne sais pas comment m’en débarrasser, mais en attendant, je vais l’embrasser et me plonger dans des pensées profondes et douloureuses. A toutes les créatures embrassées”.

Enfin seule, elle se déshabille dans sa zone de confort, comme une réalité à plusieurs niveaux, ils ne voient que le moins, tandis que je chéris et observe le plus. Comme son écharpe rouge dérive dans le courant, mon esprit fait de même et je plonge lentement dans son sanctuaire scellé.

Le temple vivant
Dans les moments de grande agitation et de confusion, il se réfugiait dans ce temple. Lorsque les jours de culte atteignaient 27, elle parlait, guidant son petit sur le bon chemin de la survie.

Suivez Hete sur les réseaux sociaux >

✽ Instagram

✽ Website

Vous avez aimé cet article ? Faites-le nous savoir !

TAG :

#Caribeart #CaribbeanArtist #Caribbean #Caribe  #Haiti #Diaspora #Spirituality #BlackWomen #BlackLivesMatter #BlackCulture #DigitalArt #Caribbeanemergingartist #Portraits #Identity #Culture #Study #Philosophy #Iconography #Socialissues #Culture #People #Art #Artistes #Artist #Digital #Blog #Magazine #Mag #Webmag #New #English #Espanol

Recommended Reads
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.