fbpx

Caribeart

Webmagazine about Caribbean Arts. Don’t miss out our news : Sign up

ADVERTISE           CALL FOR SUBMISSION           DONATE ♥︎ 

Et si pour cette nouvelle année vous en appreniez plus sur les sociétés, les cultures et les arts caribéens ?

Caribeart vous propose une sélection de lectures et feuilletages intéressants à travers lesquels vous partirez à la rencontre de visions, d’artistes et d’histoires. De quoi reposer son esprit, se déconstruire en douceur, stimuler sa curiosité et développer son esprit critique.


Suzanne Césaire, archéologie littéraire et artistique d’une mémoire empêchée – Anny Domnique Curtius

Dans cette traduction française de l’oeuvre d’ Anny-Domnique Curtius, Suzanne Roussi Césaire est au centre de la réflexion. Il est question de comprendre plus en profondeur ses textes et les thèmes abordés, ainsi que son rôle en tant que femme noire dans le mouvement de la Négritude. A travers les évènements marquants de sa vie personnelle, l’autrice tente également d’expliquer pourquoi à l’heure d’aujourd’hui, il y a si peu d’informations sur elle et sa contribution à la littérature française caribéenne.


Nature’s Wild : Love, Sex and Law in the Caribbean – Andil Gosine

Dans Nature’s Wild, Andil Gosine aborde les questions d’humanisme, de théorie queer et d’animalité afin d’examiner et de réviser la compréhension du désir queer dans les Caraïbes. En examinant la loi coloniale, les pratiques d’arts visuels et l’activisme contemporain, Gosine montre comment le concept même d’homosexualité dans les Caraïbes (et plus largement dans les Amériques) a été surdéterminé par un clivage humain/animal influencé par la colonisation. Il s’interroge sur la manière dont les angoisses individuelles et collectives à l’égard des “natures sauvages” ont façonné l’existence des Caribéens, tout en appelant à une réévaluation de ce que pourrait être la libération politique.


What a Noise Against the Cane – Désirée C. Bailey

What Noise Against the Cane est une quête lyrique d’appartenance et de liberté, qui tisse la résistance politique, le folklore caribéen, l’immigration et les réalités de la vie des Noirs en Amérique. Desiree C. Bailey commence par retravailler l’épopée dans un récit océanique de servitude et de libération en pleine révolution haïtienne. Les poèmes abordent ensuite la diaspora noire contemporaine, en sondant les mythologies du foyer, des croyances, de la nation et de la féminité.


Diaries of An Artist – Antonio Figuero

Dans ce premier volume de journaux intimes, l’artiste Antonio Figuero emmène les spectateurs à la découverte de certaines de ses premières années de peinture à l’huile. Il se penche sur ce qui se cache derrière la toile, sur les histoires qui se cachent derrière les moments et sur ses souvenirs de la vie de peintre à l’huile dans les Caraïbes.


Dominicana – Angie Dacruz

Dans une prose lumineuse et musicale qui reflète l’énergie de la ville de New York, Dominicana d’Angie Cruz est une nouvelle, dépeignant un portrait essentiel de l’expérience de l’immigration de la Caraïbe et l’Amérique, et illustre l’histoire intemporelle du passage à l’âge adulte d’une jeune femme qui trouve sa voie dans le monde.


Changemakers : 101 Portraits of men in Jamaica – Peter Ferguson

L’objectif respectueux mais perçant de Perter Ferguson jette un regard intime sur ces 101 hommes qui ont contribué à construire un pays. Parfois très révélatrices, parfois intimidantes, ces images nous obligent à regarder, à travers la toile à deux dimensions, notre propre réalité dans ce monde à trois dimensions. Ces portraits informels peuvent nous donner envie d’en savoir plus sur les hommes que Ferguson appelle les “CHANGEMAKERS” et de dialoguer avec eux afin d’entrevoir différentes personnalités, et ressentir ainsi les battements de cœur d’une nation.


Le dérangeur : Petit lexique en voie de décolonisation – Piment

À travers ce lexique irrévérencieux, véritable guide de survie dans une société dite post-coloniale, Piment, collectif formé de quatre passionnés de cultures afro-diasporiques et auteurs d’une émission culturelle diffusée sur Radio Nova, propose de nouvelles définitions à des mots et des expressions anciens ou modernes, nécessaires ou superflus, politiques ou humoristiques. Palais sensibles, s’abstenir !


Being la Dominicana : Race and Identity in the visual Culture in Santo Domingo – Rachel Afi Quinn

Rachel Afi Quinn étudie la façon dont les médias visuels dépeignent les femmes dominicaines et la façon dont les femmes se représentent elles-mêmes dans leurs propres efforts créatifs en réponse aux stéréotypes existants. En se penchant sur les réalités dynamiques et les expériences sexospécifiques racialisées des femmes de Saint-Domingue, Quinn révèle la manière dont l’ambiguïté raciale et la hiérarchie des couleurs façonnent les expériences d’identité et de subjectivité en République dominicaine. Elle fusionne des analyses du contexte et des entretiens avec de jeunes Dominicaines pour offrir un aperçu rare d’une société caribéenne dans laquelle l’industrie du tourisme et les médias populaires récompensent et s’appuient sur la capacité des Dominicaines à se transformer pour interpréter le genre, la race et la classe.


Sex, Sea and Self: Sexuality and Nationalism in French Caribbean discourses – Jacqueline Couti

Sex, Sea, and Self réévalue la place des Antilles françaises et de la littérature des Caraïbes françaises dans la pensée postcoloniale actuelle et les visions de l’Atlantique noir. En utilisant une optique féministe, cette étude examine des textes français du XXe siècle négligés par des écrivains noirs de la Martinique et de la Guadeloupe, rendant l’analyse de certains de ces textes accessible aux lecteurs anglophones pour la première fois. Cette étude interdisciplinaire d’auteurs féminins et masculins reconsidère leurs stratégies politiques et le rôle critique des créoles français dans la création de leur propre histoire. Une approche qui recalibre les compréhensions trop simplistes de la victimisation et de l’aliénation des Français des Caraïbes.


CLR James’s Caribbean – Paget Henry et Paul Buhle

C. L. R. James (1901-1989) a été un penseur, un écrivain et un militant révolutionnaire de renommée internationale. Né à Trinidad, il a consacré toute sa vie à comprendre et à transformer l’exploitation des races et des classes dans ses Antilles natales, ainsi qu’en Grande-Bretagne et aux États-Unis. En s’appuyant sur les observations de James sur sa propre vie, telles qu’il les a révélées à ses interlocuteurs et à ses amis proches, des chercheurs renommés examinent dans cet ouvrage l’enfance et les premières années de James en tant que littéraire colonial, ainsi que son importante contribution à la compréhension politique et culturelle des Antilles. Dépassant les interprétations biographiques précédentes, les contributeurs abordent ici le problème de la lecture des textes de James à la lumière de la critique poststructuraliste, les implications de ses textes pour le discours marxiste et les problèmes de développement des Caraïbes.


Vení, te Leo : Narrativas Pacíficas – Manos Visibles

Vení, te Leo : Narrativas pacíficas réfléchit sur la race, la culture et la représentation, dans une polyphonie qui nous fait passer par les rivières de Mira et Patía à Tumaco jusqu’à la forêt tropicale de Chocó. Ce livre a été réalisé avec le montage pointu de Arti Mana Editorial et de la Fondation Manos Visibles. Ce beau projet réunit 15 auteurs de Buenaventura, Quibdó et Tumaco sous la direction du maître camerounais Gilbert Ndi Shang.


Les mots de silence – Loran Kristian

“Les mots de silence” est le premier recueil poétique de Loran Kristian, illustré par le plasticien martiniquais Ricardo Ozier-Lafontaine et publié chez K. Editions. Sa poétique est inscrite dans son lieu, en relation étroite avec le monde. Elle exprime une quête singulière, éruptive et sensible de liberté comme d’affranchissement des mots ainsi que des êtres. “Comment nommer dans ce registre d’évasion, sur l’effeuille du temps, ce qui se dit en silence, ce qui se joint en hasard, ce qui trace les confins d’existences au mystère ?” – Loran Kristian

Recommended Reads
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *