fbpx

Caribeart

Webmagazine about Caribbean Arts. Don’t miss out our news : Sign up

ADVERTISE           CALL FOR SUBMISSION           DONATE ♥︎ 

Bahamas

Focus: Les sculptures d’Anina Major, un dialogue entre le lieu et l’individu

Anina Major est une artiste visuelle des Bahamas spécialisée dans la céramique. Sa décision de s’établir volontairement à l’opposé de l’endroit où elle est née et a grandi l’incite à étudier la relation entre le soi et le lieu en tant que site de négociation. En utilisant le vernaculaire de l’artisanat pour récupérer des expériences et relocaliser des objets déplacés, sa pratique se situe à l’intersection de la nostalgie et de l’identité. Elle est titulaire d’une maîtrise en beaux-arts de la Rhode Island School of Design et a reçu de nombreux prix et résidences, notamment la bourse du Socrates Sculpture Park et a servi de mentor pour le Saint Heron Ceramics Residency Program. Ses œuvres ont été exposées aux Bahamas, aux États-Unis et en Europe et figurent dans des collections permanentes, notamment à la National Gallery of The Bahamas, au National Museum of African American History and Culture et au Museum of Fine Arts de Boston.

Anina Major, All Us Come Across Water, 2021. Bois, coquillages, tessons de céramique, néon, vidéo et grès émaillé, détail de l’installation.Photo : David Dashiell.

 Anina Major se concentre sur les histoires de la diaspora africaine à travers l’acte de fabrication, en particulier le tressage de paniers, et le positionnement des objets culturels dans une installation conçue comme un décor d’île tropicale. Des paniers en argile, créés à partir de pratiques de tressage traditionnelles, sont exposés sur une table en forme de quai, au-dessus de tessons de céramique formant un sol de coquillages. Une enseigne au néon rappelant le titre de l’installation, All Us Come Across Water (2021), illustre les contradictions de la marchandisation de la culture.

Nesting Bluehole 1, 2021
Soda-fired stoneware, sponge
17 1/4 × 17 × 19 1/4 in
43.8 × 43.2 × 48.9 cm
Fragment of Epic Memory, 1981, 2021
Raku-fired stoneware
6 × 4 × 1 in
15.2 × 10.2 × 2.5 cm
The Eye, 2021
Stoneware, sea glass, sand
18 × 18 × 15 in
45.7 × 45.7 × 38.1 cm
Dark Loci, 2018
Stoneware
13 × 13 × 13 in
33 × 33 × 33 cm

 La pratique d’Anina Major est basée sur la recherche, avec la collecte d’histoires orales et d’archives anthropologiques, son travail remet en question l’idéologie postcoloniale. Anina Major est une défenseuse de la culture qui ouvre un dialogue critique sur le développement des identités culturelles et la création de plateformes appropriées pour ce discours.

Suivez Anina sur les réseaux sociaux >

✽ Instagram

Vous avez aimé cet article ? Faites-le nous savoir !

TAG :

#Caribeart #CaribbeanArtist #Caribbean #Caribe  #Sculpture #Dialogue #Nature #Weaving #Ceramics #Caribbeanemergingartist #Objects #Materialculture #Baskets #Culture #Contemporaryart #Tradionalcrafts #Colonialism #Bahamas #Culture #People #Art #Artistes #Artist #Digital #Blog #Magazine #Mag #Webmag #New #English #Espanol

Recommended Reads
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.