fbpx

Caribeart

Webmagazine about Caribbean Arts. Don’t miss out our news : Sign up

ADVERTISE           CALL FOR SUBMISSION           DONATE ♥︎ 

Enfant, elle voulait sauver les animaux et la planète, en grandissant, elle a utilisé sa sensibilité vertueuse à travers l’art. Découvrez Shahine Héry, une Guadeloupéenne de 22 ans qui attire le regard avec ses œuvres décalées et riches de sens. Photographie et image animée avec pour thèmes l’amour, les relations humaines, la féminité… Un univers épuré qui met en avant le lien fort entre le conscient et l’inconscient à travers des métaphores.

C – Quels sont vos principaux outils ?

S – Mes premiers outils ont toujours été le sens du toucher, la matière quand je me salis le corps et les doigts. Puis mon téléphone portable, en raison de sa taille, et du fait que c’est l’outil technologique que j’ai toujours avec moi. Vous savez, avec une mauvaise application gratuite, nous pouvons réaliser des travaux créatifs et surprenants. Photoshop est arrivé beaucoup plus tard.

C – D’où vient votre attirance pour l’art ?

S – Depuis mon plus jeune âge, j’écris sur des choses qui n’ont jamais été de mon âge. L’observation éveille et sensibilise parfois bien plus que l’apprentissage mortifère, mais il est toujours nécessaire d’apprendre à sa façon.

L’art visuel est venu après ; vous savez, comme l’expiration vient après l’inspiration. Je ne fais jamais de choses qui ne viennent pas naturellement, je ne peux pas faire autrement et ma sensibilité ne tend jamais vers le superficiel.

C – Vous êtes souvent actrice de votre art, vous vous mettez en scène en devenant votre propre modèle. Vous êtes proche de vos modèles, et cela offre visuellement une belle complicité et intimité.

S – L’acceptation des autres passe d’abord par l’acceptation de soi à mon avis. Beaucoup de gens parlent de la dualité intérieure, mais combien d’entre nous la prennent vraiment en considération ? Ma vision est contemplative, abstraite et sensorielle. D’abord pour avoir une approche plus sincère et fidèle avec mes modèles, mais aussi parce que parfois la mise en scène est nécessaire pour extérioriser certains sentiments que nous ne pouvons pas exprimer dans notre rôle, dans notre caractère quotidien.

C – Quelles sont vos principales influences artistiques ?

Ousmane Saw, un grand sculpteur africain, a été l’un des premiers artistes à me faire questionner la matière et les possibilités qu’elle offre. André Breton, Man Ray, Louise Bourgeois, Paul Éluard, Picasso, Niki de Saint-Phalle, etc. Je peux m’identifier à tous ces artistes, ces artisans de l’art en termes de sensibilité mais pas culturellement parlant. J’ai eu une éducation multiculturelle, mon identité est la mienne.

” Mes projets sont beaucoup plus importants que moi et ma personne “.

Shahine organise ses deux premières expositions en mai et septembre 2018 au Canada. Une première étape importante dans la vie d’une artiste. En attendant, elle est plutôt active sur Instagram, vous pouvez découvrir ses œuvres du moment, et ses folies de temps en temps, dans sa IG Story. Une artiste atypique pour le moment peu connue, mais c’est pour cela que nous avons créé Caribeart. Nous vous permettons de découvrir des artistes talentueux peu importe leur notoriété.

Suivez Shahine sur ses réseaux sociaux >

Vous avez aimé cet article? Faites-le nous savoir !

TAG :

#Caribeart #CaribbeanArtist #Caribbean #Caribe #Caraibes #Antilles #Guadeloupe #Photographe #Art #Arts #Artists #Artist #Youth #Shahine #Hery #ShahineHery #Original #Vidéo #Digital #Blog #Magazine #Mag #Webmag #Woman #Women #New

Recommended Reads
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *